La petite abeille

Bild von Dieter J Baumgart
Mitglied

Que j’étais réjoui en te voyant. Hier après-midi tu as rendu une visite à notre jacinthe. Tout à coup tu étais là et je décidai de marquer ton arrivée par une photo. Hélas ! Quand j’eus tout installé – le zoom, le pare-soleil, la pile – tu avais de nouveau disparu. Dommage. Je pensais, mais quoi qu’il en soit, vous êtes toujours et encore vivante. Puis, après une demi- heure tu étais revenue. Cette fois sur le côté ensoleillé de la fleur, comme si tu avais su que je voulais faire un cliché ? Tes petites corbeilles jaune-d’or sur tes pattes délicates brillaient ; bien sûr tu es une abeille d’hiver, pensais-je, et c’est ta première randonnée est très précoce donc dangereuse. A la mi-mars, à une semaine avant le début du printemps. Et en te regardant dans ton occupation infatigable, des pensées me traversaient la tête. Dans la chaîne alimentaire animale, vous les abeilles ne figurez pas seulement au début, votre nourriture est composée de nectar et de pollens. Mais en même temps par votre visite des plantes, vous rendez possible la fécondation Par rapport aux cerisiers, vous en êtes même les seules capables. Vous veillez donc à ce que vous trouviez constamment assez de nourriture et si… Oui, et s’il n’y avait au final une créature qui effectivement bidouille, et ce à l’ultime fin de cette chaîne alimentaire, je veux parler de l’homme…. Non seulement il consomme sans scrupules les ressources, qui sont de première nécessité même pour lui. Il apprécie ton miel ; il dépend des plantes dont vous rendez possible la fécondation. Mais ton extermination figure dans sa nomenclature comme dégât collatéral. Voilà, tu es bien étonnée, petite abeille ? Est-ce que tu sais, au fait ce qu’est un capteur d’angle de volant ? Non ? Pas grave. Ce n’est qu’hier moi aussi que je l’ai su. C’est un mot de la technique automobile digitale. A l’aide de celui-ci on évite que la grosse voiture, la SUV, mue par 4 roues, fasse des soubresauts lors du passage au banc d’essai pendant le test de pollution, c’est sensé. En même temps on réussit à faire en sorte que trop de polluants ne bouchent les filtres et on provoque par contre l’évacuation par le pot d’échappement, ce qui est interdit. Et maintenant, petite abeille, tu entres aussi en jeu. C’est aussi ton air qu’on pourrit. Mais pour inventer des systèmes qui sont aussi bien utiles que nuisibles, l’homme a toujours été champion du monde.

La petite abeille, photo : Dieter J Baumgart
Rechtshinweis:
Für diesen Beitrag ist eine unkommerzielle Nutzung erlaubt, alle Rechte verbleiben jedoch beim Autor/bei der Autorin.

Interne Verweise